Stimuler l’acuité visuelle pour la réduction des risques d’accidents de la route dans les déplacements professionnels

Les accidents de travail ont plusieurs causes mais la plus courante reste les accidents de la route qui continuent à faire de nombreuses victimes. Il semblerait que cela soit dû entre autres à un défaut d’acuité visuelle. C’est pourquoi, aux USA, un nouveau traitement a été développé : c’est le Revital Vision, qui propose de stimuler les sens visuels.

Des constats alarmants

Le nombre d’accidents de la route lors des déplacements professionnels est loin de baisser. On en dénombre 20 000 chaque année et ce type d’accident demeure la première cause de mortalité au travail. En 2012, les chiffres avancés par la sécurité routière concernant les travailleurs sont alarmants : près de 19 565 accidents de la route, dont 115 se soldant en décès et 1 878 créant des handicaps à vie. Cela met en lien l’employeur car il engage sa responsabilité pénale dès lors qu’il s’agit de déplacement professionnel. D’autre part, l’Organisation Mondiale de la Santé a établi un rapport qui relève 700 000 Français ayant une vision incompatible avec la conduite, notamment lorsque la nuit tombe. Il semblerait aussi que près d’un tiers des conducteurs aient un problème de vue, dont 5% sans en être conscients.

Revital Vision-VOIS 

Afin de régler ces problèmes, des campagnes de sensibilisation, des formations et des séminaires ont été mis en place mais ils ne semblent pas être vraiment en phase avec l’actualité. C’est pourquoi une société aux USA vient de mettre au point le Revital Vision, qui commence à aboutir à de bons résultats. La société qui s’est consacrée depuis quatre ans à trouver des remèdes aux troubles visuels s’est associés à VOIS. Le duo « Revital Vision-VOIS » a donc proposé des exercices qui stimulent le cerveau pour améliorer la vue. En effet, on constate qu’il serait possible de réduire les problèmes de vue en stimulant le système nerveux, un outil puissant, selon Elise Maurizet, chargée de communication au sein de l’antenne française de Revital Vision.

Le principe est non intrusif et tout simple : celui d’inculquer au cerveau l’apprentissage pour une meilleure vue en consolidant les connexions qui existent déjà entre les neurones. C’est aussi un nouveau moyen d’accroître la vitesse de réponse des neurones vers le cortex visuel primaire et de faire en sorte que le système oculaire soit plus réactif. Il faut d’abord que le patient contrôle mieux sa vue. Le test a abouti à des résultats qui seront ensuite traités par le serveur utilisé dans le système RevitalVision, ce qui aboutira à la conception d’un entraînement personnalisé. A raison de 30 à 40 sessions d’entraînement d’une durée moyenne de 30 minutes, un jour sur deux, on pourrait aboutir à des résultats probants. Le système bénéficie du marquage CE et a reçu l’approbation de l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux, la FDA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.