Accessibilité aux PMR : mettre en place des signalétiques adaptées

personnes a mobilite reduite
(Last Updated On: 21 novembre 2014)

De nos jours, les projets de construction et les projets urbains doivent intégrer le principe de l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Ainsi, les pouvoirs publics et les professionnels (urbanistes, architectes, aménageurs, paysagistes) doivent tenir compte de divers critères d’accessibilité, dont les signalétiques. Ces dernières doivent être fonctionnelles et réellement permettre l’accessibilité.

Accessibilité aux personnes à mobilité réduite (PMR) à travers les équipements d’une ville

Pour rendre une ville accessible, les signalétiques mises en place doivent présenter une bonne cohérence. Les acteurs doivent garder en tête que le but est d’instaurer des conditions de sécurité des utilisateurs et de faciliter l’accès des personnes à mobilité réduite aux divers services au sein d’une ville.

Ainsi, les signalisations doivent être homogènes et continues, conformément aux attentes exprimées par les différentes associations ou organismes regroupant des PMR.

Les divers réseaux de professionnels œuvrant dans la conception d’une ville se sont concertés avec ces associations et ont collaboré avec la commune pour instaurer des signalétiques adaptées.

Un mode de conception commun

Dans la conception d’une signalétique, permettre l’accessibilité aux personnes les plus fragiles doit faire partie des réflexions, afin que le maximum de gens puissent profiter de cette accessibilité. Il s’agit alors de considérer les fondements de la conception universelle, que ce soit pour les programmes, les services ou les produits. Le but est de permettre que tout soit accessible au sein d’une ville, sans avoir forcément besoin d’instaurer des dispositifs ou équipements spécifiques.

Dans cette conception universelle, sept principes sont à retenir, à savoir la flexibilité de l’utilisation, son intuitivité et sa simplicité, la perceptibilité de l’information, les degrés de tolérance à l’erreur, le moindre effort physique, les espaces ou dimensions disponibles pour l’approche et l’utilisation, ainsi que l’utilisation égalitaire.

Sur la base de ces principes, la signalétique sera conçue de façon à uniformiser les mesures d’accessibilité.

 

Lire aussi :

No votes yet.
Please wait...