Algues échouées sur la plage : source de gaz toxique ?

algues echouees sur la plage source de gaz toxique
(Dernière mise à jour : 20 novembre 2014)

Depuis plusieurs années, on remarque que les algues qui s’échouent sur les plages sont de plus en plus nombreuses, surtout sur les côtes bretonnes. L’algue verte n’est plus la seule concernée par ce phénomène, mais on retrouve également différentes espèces. Le fait est que ces algues, en pourrissant, produisent un gaz toxique appelé sulfure d’hydrogène.


La production de gaz toxique

Lorsque les algues s’échouent sur les côtes, elles vont se décomposer et engendrer une fermentation anaérobie et ce phénomène libère un gaz que l’on peut reconnaître à son odeur d’œuf pourri. Plus la concentration de gaz est forte, moins l’odeur va se faire ressentir. Ce gaz est appelé H2S ou hydrogène sulfuré ou encore sulfure d’hydrogène.

Un gaz dangereux ?

Le H2S est effectivement un gaz toxique et dangereux. Son inhalation prolongée peut entraîner une dégénérescence du nerf olfactif. Cela peut également engendrer une perte de connaissance ou pire, la mort et ce, même si vous n’en inhalez qu’une faible quantité.

Comment peut-on détecter la présence de ce gaz ?

Lorsque la concentration est assez faible, on peut ressentir une forte odeur d’oeuf pourri, mais le problème c’est quand cette odeur disparaît. Incolore, le gaz n’est pas visible à l’oeil nu et lorsqu’il est fortement concentré, il devient aussi inodore. Le détecter peut donc poser problème, sauf si vous vous équipez d’un détecteur de gaz portable H2S. Ce détecteur vous signalera rapidement si le H2S est présent sur les lieux de vos vacances. En plus de cela, il indique également la concentration du gaz, sa valeur moyenne d’exposition (VME) et sa valeur limite d’exposition (VLE). Si la VLE est dépassée (plus de 95 dBA), l’appareil émettra un signal sonore et lumineux pour vous dire que la zone est hautement contaminée. Il faudrait donc porter immédiatement un masque à gaz ou s’éloigner rapidement de la zone.
Il est de toute façon fortement conseillé d’éviter les plages recouvertes d’algues, elles sont régulièrement ramassées pour éviter de tragiques accidents et les plages touchées sont normalement totalement interdites d’accès.

Comment se protéger de ce gaz ?

Pour se protéger du H2S, plusieurs solutions vous sont proposées :
– Le masque de protection respiratoire équipé d’une cartouche filtre de type B.
– Le demi-masque antigaz peut également protéger vos voies respiratoires, toutefois, comme il ne s’agit pas d’un masque complet, il ne protègera pas vos yeux or, ce gaz irrite fortement l’oeil. Le masque complet est donc le plus recommandé.

 

Lire aussi quels sont les avantages de se doter d’un détecteur de gaz ?

No votes yet.
Please wait...