Chargé de prévention : quel rôle au sein de l’entreprise ?

charge de prevention quel role au sein de l entreprise
(Dernière mise à jour : 26 novembre 2014)

Depuis 2012, l’article L.4644-1 du Code du travail impose à tout employeur le recrutement d’une personne dotée de compétences spécifiques dans le domaine de la prévention des risques. Peu importe l’intitulé de son poste (préventeur ou chargé de prévention), l’important est qu’il puisse être capable d’atteindre les objectifs en matière de prévention des risques. Des missions spécifiques seront confiées à ce nouvel intervenant et son rôle n’est pas négligeable.

C’est pourquoi il est nécessaire de cerner le profil correspondant à ce poste et de connaître précisément les responsabilités qui devront lui être confiées.

 

Pourquoi recruter un chargé de prévention ?

Avant tout, il est utile de préciser que le recrutement d’un chargé de prévention ne dégage pas les responsabilités de l’employeur concernant la sécurité et la santé au travail. Le chargé de prévention aura pour rôle d’assister l’entrepreneur dans toutes les actions en matière de prévention des risques. Ces actions commencent par l’évaluation des risques spécifiques au domaine d’activité. Cette évaluation de risque aboutira à l’établissement d’un Document Unique d’Evaluation des Risques ou DUER. Par la suite, l’employeur, en collaboration avec le préventeur, devra planifier et prendre des dispositions dans le cadre de la prévention des risques. Le chef d’entreprise sera assisté par le chargé de prévention dans le contrôle de la mise en application des mesures adoptées et la promotion de la sécurité et de la santé au travail. Par ailleurs, le rôle du préventeur est d’aider l’employeur dans une démarche d’anticipation et de prévention lorsque les activités menées par l’entreprise viennent à évoluer ou que d’autres matériels seront utilisés. Ainsi, le préventeur pourra aider dans la formation des nouvelles recrues, effectuer le suivi des données sur la santé et la sécurité et procéder à des analyses lorsqu’un accident survient. Par ailleurs, lorsque des travaux sont à réaliser par une autre entreprise de construction, le préventeur pourra rédiger un plan de prévention des risques. Dans le cas d’acquisition de nouveau matériel, il veillera à ce que les conditions de sécurité soient observées.

Ainsi, dans le monde professionnel, l’employé compétent en santé et en sécurité est une personne clé dans la démarche de prévention. Il peut aider l’employeur à évaluer les risques professionnels.

Chargé de prévention : interagir avec l’employeur

L’employé ayant des compétences en santé-sécurité au travail devra aider l’employeur dans l’adoption des mesures à prendre vis-à-vis de la sécurité et de la santé au travail. Cependant, le fait de disposer d’un salarié spécialiste de la santé et sécurité au travail n’élimine pas les devoirs et obligations de l’employeur vis-à-vis de ses salariés. En effet, le chef d’entreprise doit veiller à la sécurité de ses travailleurs et assurer leur protection en adoptant des mesures préventives.

Lorsqu’il n’est pas possible d’éviter certains risques professionnels, l’employeur devra, avec l’aide de son chargé de prévention, en faire une évaluation et lutter contre ces risques en remontant jusqu’à leur source. Il devra veiller à ce que le travail soit adapté à l’homme et prendre en compte les évolutions technologiques. Il pourra par exemple, remplacer les matériels ou produits dangereux par d’autres qui le sont moins et dresser un plan de prévention. Au sein d’une entreprise, les actions de protection collectives doivent primer et chaque travailleur en sera informé.

Préventeur : quelle relation avec les autres travailleurs de l’entreprise ?

Le chargé de prévention collabore avec les autres employés de l’entreprise, notamment les délégués du personnel. Le chargé de prévention aide à la mise en place des principes de prévention fixés par l’employeur, tandis que les délégués du personnel ou le Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) participent aux démarches de prévention en tant que représentants des travailleurs. Ainsi, le travail du préventeur va se baser sur les actions préventives déjà menées ou les personnes recrutées dans ce cadre. De façon concrète, il pourra par exemple recenser les produits nocifs utilisés dans le cadre de l’activité des employés ou définir les formations dont les employés ont besoin en matière de sécurité et de santé au travail. Il devra aussi collaborer avec les personnes travaillant dans la maintenance des équipements ainsi que les secouristes. Au sein de l’entreprise, il est donc le pivot des opérations de prévention.

Salarié compétent en santé-sécurité : quel profil ?

Dans l’idéal, le poste devrait être confié à une personne travaillant déjà dans l’entreprise. Le fait qu’elle ait des connaissances du terrain facilite considérablement les tâches dans l’évaluation des risques et le suivi d’application des mesures préventives. Lorsqu’il faut recruter une personne venant de l’extérieur, l’entrepreneur pourra faire appel à un Intervenant en Prévention des Risques Professionnels (IPRP). Quoi qu’il en soit, il est utile de consulter le CHSCT à ce sujet. Les principales compétences du chargé de prévention résident dans la capacité à avoir une approche globale dans l’évaluation des risques et à veiller à l’application des mesures adoptées. Il doit savoir mobiliser toutes les entités concernées au sein de l’entreprise, recueillir l’avis des autres employés et avoir une extrême rigueur dans le suivi d’application des actions préventives.

Quels outils donner au préventeur ?

Le chargé de prévention n’a pas forcément l’expertise de tous les risques professionnels. S’il le juge nécessaire, il pourra se faire aider par d’autres intervenants externes, comme les fournisseurs, les ergonomes ou les vérificateurs agréés. Pour mener à bien ses tâches, l’employeur devra le former, cette formation étant à la charge de l’entreprise et comptée sur les heures de travail. Par ailleurs, il devra informer tous les salariés et acteurs de l’entreprise de l’existence et du rôle du préventeur. Il doit accorder au chargé de prévention tout le temps qu’il faut pour accomplir ses missions et favoriser son accès aux documents ou informations nécessaires.

En savoir plus sur  les équipements de protection individuelle sur abisco.fr

No votes yet.
Please wait...