Co-working, le nouveau travail à domicile

Co-working, le nouveau travail à domicile
(Last Updated On: 2 novembre 2015)

Le travail en dehors du bureau est de plus en plus apprécié puisque cela permet aux employés d’avoir plus de liberté et de fuir la pression du bureau. Ils sont donc nombreux à avoir choisi cette voie. Si certains optent pour le cocon douillet de leur domicile, d’autres choisissent des lieux publics ou des espaces de co-working.

Le télétravail

Nouvelle pratique née depuis quelques années déjà, le télétravail séduit de plus en plus. Entre employés nomades, free lance ou Small Office / Home Office (SOHO), ils portent tous différentes étiquettes, mais dans leur ensemble, ils ont adopté le même concept : celui de ne pas travailler au bureau et au siège de l’entreprise qui les emploie. Cette tendance a décollé grâce à l’avènement de l’internet mobile et des smartphones qui procurent vraiment plus de disponibilité.

 

Le travail à domicile

Pour la majorité des employés nomades ou free lance, leur lieu de travail se résume à leur domicile ou à une chambre d’hôtel puisque les communications mobiles et instantanées leur permettent de rester en contact avec leurs employeurs. Ils ont fait ce choix pour fuir les ambiances anxiogènes des environnements de travail Open Space qui proposent souvent une atmosphère Corporate. De plus, travailler à la maison leur donne plus de liberté en termes d’horaires de travail et réduit les coûts relatifs aux frais de transport pour faire le trajet maison-bureau. Bref, travailler à domicile donne plus d’autonomie et améliore la qualité de vie des employés.

Des avis divergents

Même si travailler à domicile peut paraître idéal, il ne l’est pas entièrement et c’est ce que l’étude commandée par Regus France a démontré. Conscient que les nouvelles technologies ont grandement transformé nos habitudes de travail, cet opérateur d’immobilier de bureaux et de lieux dédiés au télétravail a demandé au centre de recherches MindMetre de mener une enquête pour connaître l’avis des travailleurs sur le travail délocalisé.

L’étude s’est ainsi focalisée sur 44 000 travailleurs et s’est déroulé entre juillet 2014 à janvier 2015. Le centre de recherches est parti recueillir les avis des travailleurs dans 100 pays différents puisque la France n’est pas la seule touchée par ce phénomène du télétravail. Il s’est également basé sur la base de données de Regus pour opérer.

L’étude a démontré que :

  • le télétravail est bénéfique pour l’entreprise et les résultats étaient meilleurs lorsque les travailleurs se rendent dans des espaces de co-working plutôt que de travailler à la maison. En effet, 38 % des travailleurs à domicile craignent que leur choix les isole de la vie sociale
  • 74 % des travailleurs sondés estiment que disposer d’un cadre de travail alternatif à leur bureau contribuerait à réduire leur stress
  • 53 % des employés travaillant au bureau se déclarent être à la limite du burn out
  • 66 % des travailleurs disent travailler même pendant leur temps libre
  • 64 % déplorent le fait qu’en arrivant à la maison le soir, ils retrouvent des tas de messages instantanés relatifs au travail

Bref, l’étude a montré que de nombreuses personnes travaillent durant leur temps libre et une fois arrivés chez eux et c’est une des raisons qui les a poussées à adopter le travail à domicile comme une alternative au travail au bureau. Rappelons que l’environnement stressant du bureau, les nouvelles techniques managériales agressives et la pression figurent parmi les facteurs qui ont, au fil du temps, façonné le télétravail.

 

Les espaces de co-working plus productifs que le domicile

Durant leur enquête, MindMetre a également voulu connaître les avis des salariés sur le travail à domicile et le travail dans des espaces de co-working. 53 % d’entre eux préfèrent les espaces de co-working comme alternative au lieu de travail. Pour eux, ces espaces :

  • leur évitent la solitude de leur maison
  • mettent à leur disposition un bureau bien équipé et surtout très bien sécurisé d’un point de vue informatique.

Bref, les espaces dédiés au télétravail sont mieux aménagés pour des activités professionnelles et en plus, les travailleurs nomades peuvent rester en contact avec le monde extérieur ce qui n’est pas toujours le cas des travailleurs à domicile.

Le travail à domicile n’est donc pas aussi idéal qu’il paraît puisque 64 % des personnes qui ont fait ce choix éprouvent un sentiment de solitude pesant et regrettent de ne pas avoir de collègues avec qui discuter. De plus, il faut savoir que le fait de travailler à la maison peut gêner le reste de la famille qui considère souvent que votre travail n’est pas aussi important et sérieux que le travail d’une personne qui se rend, quotidiennement au bureau.

 

Le phénomène des employés nomades fortement encouragé

Quoi qu’il en soit et quel que soit le lieu de travail que vous choisissez, de plus en plus d’entreprises encouragent vivement cette initiative. Parmi elles, on peut citer Microsoft, Google et Intel. Et au vu de la décision de la Cour européenne, elles ne devraient plus être les seules à encourager le phénomène puisqu’elle a décrétée que désormais, le temps de déplacements en début et fin de journée d’un salarié fera partie intégrante du temps de travail. La loi française ne tardera donc pas à s’y ranger et à revoir, une fois de plus, les modèles de travail.

No votes yet.
Please wait...