Des vêtements de travail du 21ème siècle créés par des élèves du lycée Gilbert Martin

Donner un peu de punch à la traditionnelle et classique tenue de travail ! Voilà l’objectif du projet entrepris par les élèves de Terminale Bac Pro Conduite et Gestion d’une Exploitation Agricole (CGEA) et Maintenance du Matériel Agricole (MMA) du Lycée Gilbert Martin, sous la bienveillance de Dominique Hurier et Anaïs Rapeaud, leurs professeurs. Ainsi, ces élèves ont créé les vêtements agricoles du 21ème siècle. Selon l’une d’elles, c’est une manière d’avoir une autre vue sur le monde professionnel. Elle explique que cette expérience a permis aux élèves de réfléchir sur la position sociale ainsi que la manière dont  la tenue est portée.

La conception du costume

L’idée du costume leur est venue d’une façon commune, en allant dans les musées et ensuite en s’accordant sur la tenue de travail. Le photographe et spécialiste du revêtement, Charles Fréger, ainsi que la costumière et scénographe Raphaël Lamy, se chargeant de la conception avec les élèves, leur ont apporté leur aide. Le photographe montre comment ils ont créé un projet d’atelier, en jetant un oeil sur des photos, des documents, des costumes. Ensuite, il y a eu la réalisation du projet de vêtement, crayonné et cousu par eux-mêmes, en ne faisant usage que des matières premières issues de costumes de travail et en mettant un peu de fantaisie tout en ayant en tête la fonctionnalité du costume. L’originalité du costume une fois achevé
Le produit fini est stupéfiant, totalement à l’inverse de l’accoutrement classique de l’agriculteur. Ces créations ont été présentées au début du mois de mai, pendant l’inauguration de l’exposition. Nombreux sont les élèves qui ont privilégié la fonctionnalité du vêtement, par exemple en y mettant beaucoup de poches pour pouvoir déposer des petits matériels, des chiffons ou même le téléphone. D’autres ont pensé à l’aisance qu’on peut avoir en le portant (manches extensibles, pantacourt) et à la sécurité en y collant des bandes dont les couleurs sont fluorescentes. Mais ils n’ont pas non plus oublié la fantaisie et l’esthétique telles que les couleurs qui tapent à l’oeil, les écailles de poisson, les broderies…

Découvrez ici la gamme de vêtements de travail proposée par abisco :