La bonne évaluation des risques à la base de la sécurité au travail

bonne évaluation des risques
(Dernière mise à jour : 10 mars 2015)

Un employeur se doit de tout mettre en œuvre pour garantir la santé et la sécurité de tous ses employés, quel que soit leur poste. La mise en place des solutions de sécurité peut pourtant s’avérer brouillonne. Une véritable analyse concrète des risques et dangers de chaque poste de travail est nécessaire pour permettre de couvrir l’intégralité des dangers potentiels.

Analyser les dangers et évaluer les risques

En premier lieu il convient d’analyser les dangers sur le terrain en prenant connaissance de tous les facteurs réels susceptibles de mettre en danger la santé de l’employé. Il convient aussi d’évaluer les risques en étudiant les conditions d’exposition réelles de chaque employé en prenant en compte la conception des lieux, les facteurs de pénibilité, les installations, les substances chimiques à proximité et les équipements de protection nécessaires. Chaque poste de travail, en tenant compte du lieu, du degré d’autonomie et de l’activité, doit être clairement défini selon ces critères après une étude concrète sur le terrain. Une liste exhaustive des dangers et des risques doit être dressée. Il s’agit là de la base d’une bonne prise en charge des risques.

Classer les risques

Une fois les risques et les dangers inhérents à chaque poste de travail clairement identifiés, il convient d’étudier chacun de ces risques pour apporter des solutions concrètes. Il s’agit de prendre en compte la nature du danger, sa gravité potentielle et ses conséquences en tenant compte des éventuelles maladies professionnelles ou accidents du travail en fonction de l’exposition réelle au danger.

Une fois les risques étudiés, il sera possible de les classer selon leur gravité potentielle et la probabilité d’apparition, ce qui permettra de définir un plan d’action très précis.
L’échelle de risque est la suivante :
1 et 2 : Mesures correctives non prioritaires
3 et 4 : Mesures correctives moyennement prioritaires
5 : Mesures correctives prioritaires

Le plan d’action

L’analyse complète permettra de définir le Document Unique qui donne lieu si besoin à un plan d’action concret, capable de respecter les principes généraux de prévention. Le plan d’action participe à la mise en lumière des différentes actions de prévention et de leur caractère prioritaire. Il établit également les solutions qui aideront à endiguer les différents risques. La simple pose d’un tapis antifatigue par exemple permet de diminuer drastiquement les risques de troubles musculo-squelettiques.

Pas encore de vote.
Please wait...