L’absentéisme…un nouveau traitement ?

(Last Updated On: 12 juillet 2016)

Clinique des Pins…7 h 30…Service 4

Sylvie n’en peut plus… Elle vient d’apprendre que Katia, l’aide-soignante de son service serait absente pendant 3 jours. Avec  deux infirmières déjà en arrêt, Mireille,  l’ASH, en maladie depuis 1 mois, Lucie qui lui a expliqué qu’elle était très fatiguée en ce début de grossesse et Michel qui n’est pas venu ce matin à cause d’un mal de dos. Voilà un scénario catastrophe que cette cadre de santé ne connait que trop bien.

A chaque réunion, entre managers, on en parle de ce mal contagieux et redouté :

« L’absentéisme »

Coûts, qualité de service, gestion RH, stress, conflits, surcharge de travail, démotivation… Toutes les entreprises en connaissent les conséquences.

Alors que dire à Sylvie ? Que l’absentéisme n’est pas une fatalité !

Ce sont les symptômes d’une  maladie organisationnelle contre laquelle on peut agir. Pour cela, il faut :

Ø  Etablir le bon diagnostic

Ø  Proposer un traitement et le mettre en place

Ø  S’assurer de la guérison et faire un suivi

Ø  Mettre en place une démarche de prévention

Pour la démarche : Une rencontre avec la Direction / les managers/ les IRP etc. au sein d’un Comité de Pilotage pour le cadrage, les objectifs et le suivi du projet…

Pour le diagnostic : les méthodes 

Le recueil d’information : une analyse fine des données chiffrées RH (taux, causes, fréquences et formes…bilan social, rapport CHSCT…), rencontre avec les RH, le CHSCT, médecin du travail, préventeur…

Une immersion dans l’organisation pour en comprendre le fonctionnement par des entretiens,  et des rencontres avec les acteurs pour identifier et comprendre leurs problématiques.

Pour le diagnostic : les causes possibles 

Conditions de travail (charges, horaires, contraintes techniques…)

Maladies professionnelles, accidents du travail et risques professionnels

Pénibilité, état de santé, usure…

Collectif de travail, cohésion d’équipe et management de proximité

Equilibre vie personnelle /Vie professionnelle

 

Pour le traitement : les propositions 

–          Groupes de travail pour partager le diagnostic et les préconisations

–          Finaliser avec les acteurs, les plans d’action et les objectifs

–          S’assurer des moyens, des formes et des indicateurs de réussite

Pour la guérison et le suivi 

–          Mettre en place des critères et des indicateurs de réussite

–          Créer une commission de suivi et d’alerte pour réajuster la démarche

 

Mais surtout La Prévention !

Selon les causes identifiées, vous pouvez mettre en place des actions de prévention partagées pour limiter les conséquences de l’absentéisme sur vos organisations.

Car maitriser l’absentéisme est une nécessité économique, un enjeu de performance  pour les organisations, de qualité de service mais surtout un enjeu de santé pour les salariés, dans la démarche globale de prévention des risques professionnels et organisationnels…(NGL)

Alors consultez nous !

Eric MASCARO / JEM CONSULTING

Consultant IPRP hygiène & sécurité

Formateur en Prévention des Risques Professionnels

www.jemconsulting.fr

Tél : 07.61.43.69.29

 

No votes yet.
Please wait...