Le gaz sarin : comment s’en protéger ?

le-gaz-sarin-comment-s-en-proteger
(Dernière mise à jour : 30 juin 2016)

Les matériels de protection respiratoire contre le gaz sarin vous protègent des effets destructeurs de cette substance que l’on considère depuis longtemps comme une arme chimique de guerre. Longtemps oublié, le gaz sarin semble avoir refait surface depuis l’attaque chimique en Syrie.

Qu’est-ce que le gaz sarin ?

Le gaz sarin (GB) est une substance hautement toxique qui peut être fatale pour les hommes et les animaux. Il est inodore, incolore, volatile et appartient à la famille des organophosphorés. Selon les spécialistes, il est 500 fois plus toxique que le cyanure. Il n’est pas surprenant qu’il ait été classé « arme de destruction massive » le 3 avril 1991 par les Nations Unies.

En tant que tel, sa fabrication et sa conservation sont interdites depuis 1993. Toutefois, comme il est difficile de maîtriser tout le monde, sachez qu’il existe désormais différents moyens pour se protéger des effets destructeurs de ce gaz.

Comment agit le gaz sarin ?

En tant que neurotoxique, le gaz sarin pénètre par les voies respiratoires et par simple contact avec la peau. Il peut également contaminer l’eau ou la nourriture que nous ingérons. Dès qu’il pénètre notre organisme, le gaz passe dans le sang et attaque le système nerveux. Pour ce faire, il va bloquer la transmission de l’influx nerveux ce qui entraîne un arrêt cardio-respiratoire signifiant la mort de la personne.

Comment reconnaît-on les conséquences du gaz sarin ?

Lorsque quelqu’un ingère du gaz sarin, les premiers symptômes sont d’intenses maux de tête et les pupilles dilatées. Il va ensuite convulsionné, arrêter de respirer, tomber dans le coma puis mourir. Les effets de ce gaz sont donc rapides d’où son appellation d’arme de guerre.

Comment se protéger de ce gaz ?

Pour se protéger du gaz sarin, le masque anti-gaz ou masque à gaz est le plus recommandé. Toutefois, comme le gaz pénètre également par contact ou par ingestion, il convient d’être plus attentif. Pour éviter d’entrer en contact avec lui, il est par exemple conseillé de porter une tenue NBC.
En ce qui concerne le masque à gaz, il protège surtout les voies respiratoires et pour une protection optimale, mieux vaut choisir un modèle complet doté d’une cartouche filtrante de type ABEK2-P3. Ce modèle prévient, non pas uniquement le contact avec le gaz sarin, mais d’autres dangers.

Pourquoi choisir la cartouche filtrante ABEK2-P3 ?

Chaque lettre et chiffre qui composent la dénomination de cette cartouche correspondent à un degré de protection spécifique. Ainsi :
A : indique les gaz et vapeurs organiques (solvants) à point d’ébullition supérieure à 65°
B : indique les gaz et vapeurs inorganiques tels que le chlore, l’acide cyanidrique, …
E : indique les gaz et vapeurs acides comme le dioxyde de soufre
K : indique l’ammoniac et les dérivés organiques
P : englobe les particules solides et liquides, les bactéries et virus, les particules hautement toxiques et les particules radioactives.
Ce qui signifie que la cartouche ABEK2-P3 vous protège de toutes les substances qu’indique chacune des lettres. Quant aux chiffres 1, 2 et 3, ils indiquent les classes d’absorption de ces substances.

Y a-t-il des alternatives à cette cartouche ?

Si vous souhaitez utiliser autre chose que la cartouche, vous pouvez opter pour l’appareil à ventilation assistée et doté d’une cagoule intégrale en hypalon. Cette cagoule résiste très bien aux produits chimiques et elle couvre en plus la tête et les épaules. Cet appareil s’accompagne également d’une cartouche filtrante A2B2E2K2Hg-PSL.
Un système de ventilation assistée se compose en général de trois éléments à savoir le système de ventilation proprement dit, les cartouches filtrantes et la pièce faciale. Pour fonctionner, cet appareil aspire l’air ambiant qui passe à travers les filtres pour déboucher dans la protection de tête grâce à un tuyau.
Ses avantages ? Le fait que la ventilation soit assistée facilite la respiration de l’utilisateur. Cela diminue de ce fait sa fatigue et cet appareil est donc adapté aux longs travaux et pour la réalisation des tâches par température élevée.
En utilisant l’un de ces produits, le gaz sarin ne pourra pas pénétrer par vos voies respiratoires, mais attention toutefois de ne pas entrer en contact avec le produit. Aussi, il convient de souligner que tous les matériels de protection respiratoire filtrants, qu’il s’agisse de masques anti-gaz ou d’appareils à ventilation assistée, doivent se composer au moins de 17 % d’oxygène. Dans le cas contraire, il faut penser à utiliser un appareil respiratoire isolant.

Evaluation: 4.0/5.
Please wait...