L’emploi intérimaire de nouveau en baisse

Pour la quatrième fois de suite, l’emploi intérimaire a subi à nouveau une baisse en mars.

L’emploi intérimaire est un indicateur essentiel de la situation du secteur de l’emploi. Ce chiffre a rétrogradé au mois de mars et ce, pour la quatrième fois consécutive au cours des mois précédents. Ceci a été relaté par les données du baromètre Prism’emploi publiées lundi.

Le nombre d’intérimaires a diminué de 2% le mois dernier si l’on compare au chiffre de mars 2014. Dans l’ensemble du premier trimestre, la baisse frôle les 2,5%.

Une baisse importante et des accroissements faibles dans certains secteurs

Dans le secteur du BTP, on constate la baisse la plus importante, qui est de 10,4%. Derrière ce secteur, l’emploi intérimaire dans les services a baissé de 3,5% et celui des transports de 2,5%. En revanche, dans le domaine de l’industrie, on note une légère hausse de 0,3%, tandis que dans le commerce, cette hausse est un peu plus importante (+1,8%).

A Pôle emploi, les entrées qui font suite à des achèvements de missions d’intérim ont connu une petite progression de 0,4% au mois de mars. Ceci a été rapporté dans les données que la Direction des études du ministère du Travail a publiées vendredi. Les chiffres traduisent que les demandeurs d’emploi de catégorie A sont quasi-stables, ne relatant aucune activité le mois passé.

Au cours d’une année, les chiffres ont connu un accroissement de 1,8%, tandis que le nombre de chercheurs de travail est accru de 4,1%. Pour établir son baromètre, Prism’emploi se base sur des statistiques communiquées par des entreprises qui, selon les concepteurs du baromètre, représentent 80% de l’emploi intérimaire.