Les accidents de la main : des mesures de prévention possibles et efficaces

(Dernière mise à jour : 18 septembre 2014)

Depuis quelques années, les accidents de la main survenus sur le lieu de travail se sont multipliés d’où les rencontres annuelles organisées par le Fesum (Fédération Européenne des Services d’Urgence de la Main). Cette année, la 8ème édition de ces rencontres aura lieu le 27 septembre prochain à Deauville. Cette rencontre traitera de nombreux sujets en ce qui concerne la main dont la prévention des accidents de la main en entreprise.

L’objectif de cette rencontre

Depuis la toute première édition jusqu’à cette 8ème rencontre, le Fesum organise cet évènement pour sensibiliser les entreprises, les institutions, les employeurs et les professionnels de la santé sur les bonnes méthodes qui permettent de réduire les accidents de la main. Pour cette nouvelle édition, les organisateurs convient donc les différents corps médicaux (chirurgiens, médecins urgentistes, kinésithérapeutes, orthopédistes, internes, …) à venir assister à cette journée et ce, dans le but d’instaurer ensemble des mesures de prévention des accidents de la main efficaces au sein des entreprises.

Différents domaines concernés

Les accidents de la main peuvent survenir dans différents secteurs professionnels et c’est pour cela que le Fesum souhaite attirer notre attention. Comme l’affirme le Dr Nathalie Hanouz, participante aux différentes conférences données durant cette rencontre, il faut mettre la prévention en tête de liste de nos priorités, car un accident de la main est vite arrivé et trop souvent, on a tendance à les négliger. Pourtant, une simple coupure peut parfois sectionner des tendons, des nerfs ou même des artères. Cette chirurgienne de la main nous invite donc à porter des protections pour la main et surtout des protections adaptées.

Ne pas négliger le « presque accident »

Parmi les mesures de prévention qui seront évoquées durant cette rencontre, il y a le principe du « presque accident ». Nathalie Hanouz explique que lorsqu’un grave accident survient, on a souvent en tête que cet accident a failli se produire plusieurs fois déjà auparavant. Ce « failli se produire » est très important, car si l’on avait pris des mesures à cette époque, l’accident grave d’aujourd’hui ne serait jamais arrivé. Selon elle, il faut donc prendre des mesures préventives concernant ces « quasi accidents » pour éviter les véritables accidents dans l’avenir.

 

No votes yet.
Please wait...