LES CHUTES DE PLAIN-PIED

les chutes de plein pied
(Dernière mise à jour : 16 avril 2015)

Une chute de plain-pied est un accident qui se caractérise par un déséquilibre suite à un trébuchement, une glissade ou un faux-pas. Les chutes de plain-pied sont un risque professionnel auquel tous les travailleurs peuvent être confrontés. Cela représente environ un tiers des accidents du travail avec arrêt.

Les principales causes d’une chute de plain-pied sont :

  • un sol glissant ou défectueux,
  • des chaussures inadaptées à la nature du sol,
  • un obstacle imprévu,
  • un manque d’éclairage,
  • un moment d’inattention,
  • de la fatigue,
  • de la précipitation.

 

Pour éviter ce type d’accident la prévention reste la meilleure des armes. Elle est également la plus économique compte-tenu du coût d’un accident du travail avec arrêt. Pour cela, il faut adapter le travail à l’homme en maîtrisant les risques et en organisant le travail.

 

Le code du travail donne des directives claires concernant la sécurité des lieux de travail. Il est notamment de la responsabilité du chef d’entreprise :

  • d’entretenir et nettoyer régulièrement les locaux de travail (article 4224-18),
  • d’identifier de façon visible les zones de dangers (article 4224-20),
  • d’aménager les postes de travail de telle sorte que les travailleurs ne puissent pas glisser ou chuter (article R4225-1),
  • d’éclairer suffisamment les locaux de travail, les passages et escaliers ainsi que les zones de circulation extérieures (articles 4223-1 à 4223-12).

 

Le chef d’entreprise doit donc prendre des mesures pour supprimer les risques de chutes de plain-pied et, lorsque que cela n’est pas possible, il doit alors réduire les risques.

Cela peut se traduire par :

  • la mise en place de sols anti dérapant,
  • la sécurisation des escaliers,
  • l’éclairage des zones sombres,
  • la mise en place d’un plan de circulation,
  • la vigilance au niveau du rangement,
  • le nettoyage régulier des sols,
  • la fourniture de chaussures antidérapantes,
  • la mise en place de pictogrammes d’information,
  • l’information et la formation des salariés.

 

Pour en savoir plus :

Note documentaire de l’INRS ND 2206 http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ND%202206

Fiche pratique de sécurité de l’INRS http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%20140

 

Article rédigé par notre partenaire Azenora

Pas encore de vote.
Please wait...