Les habilitations électriques

(Dernière mise à jour : 30 août 2016)

Par définition, l’habilitation électrique traduit la reconnaissance individuelle par l’employeur, de la capacité d’un travailleur à assurer en toute sécurité des tâches précises dans le domaine électrique. Elle se présente sous forme de document dressé par l’employeur, signé par ce dernier et aussi par l’habilité. Le fait de délivrer ce certificat à un de ses employés ne le démet toutefois pas de ses responsabilités en cas d’incident.

Les différents types d’habilitations électriques

En France, les habilitations électriques délivrées sont régies par la norme NF C18-510 Opérations sur les ouvrages et installations électriques et dans un environnement électrique – Prévention du risque électrique laquelle est entrée en vigueur en janvier 2012. Elles sont attribuées sous forme de codification symbolique composée de trois caractères au maximum. Pour connaître l’habilitation, il suffit de déterminer la signification de chaque symbole :

  • Le premier caractère représente une lettre indiquant le domaine de tension : B (basse et très basse tension) et H (haute tension)
  • Le second caractère est un chiffre indiquant la qualité de la personne affectée à la tâche : 0 pour non électricien, 1 pour exécutant (il peut réaliser différents travaux, mais n’opère jamais seul) et 2 pour chargé de travaux (ce dernier est généralement le chef)
  • Le troisième caractère est une lettre indiquant la nature des travaux pouvant être exécutés :

C : consignation

R : interventions en général

S : intervention en basse tension élémentaire c’est-à-dire à une tension limitée à 360v/32a

E : opérations spécifiques telles que vérification, manœuvre, mesure et essai

P : intervention sur panneaux photovoltaïques

V : intervention dans la zone de voisinage d’un domaine haute tension

T : travail sous tension

N : nettoyage des installations électriques

X : opérations spéciales

L’importance des EPI

Le port d’équipements de protection individuelle est recommandé à tout salarié travaillant dans le domaine électrique. Ils réduisent les risques d’un accident électrique pouvant être fatal. En plus de l’habilitation délivrée, les employeurs doivent fournir des kits EPI à leurs employés et leur donner une formation spécifique concernant la manipulation des différents dispositifs de sécurité et des tâches à réaliser.

Retrouvez sur www.cadenas-consignation.fr/Kit-EPI-pour-consignation-electrique-c-23 sur des kits EPI pour habilitation électrique br et bs.

Pas encore de vote.
Please wait...