Les médias, outils majeurs dans la prévention au travail

Les medias outils majeurs dans la prevention au travail
(Dernière mise à jour : 20 avril 2015)

Dans le cadre du 20e congrès mondial pour la sécurité et la santé au travail, le Festival international des médias de la prévention s’est déroulé du 24 au 27 Août dernier à Francfort, en Allemagne.

Des négligences mortelles

Chaque année, environ 2,2 millions de personnes dans le monde perdent leur vie à la suite d’un accident de travail ou d’une maladie professionnelle, ces maladies étant les plus conséquentes car elles engendrent 2 millions de morts par an. Les raisons en sont nombreuses mais dans la plupart des cas, c’est dû à la négligence que ce soit au niveau des responsables et dirigeants de l’entreprise, soit du niveau des employés eux-mêmes. On peut citer comme exemples le non port des masques de sécurité pour ceux qui travaillent avec des substances chimiques, la mauvaise posture pour ceux qui transportent des charges, le mauvais aménagement du bureau….. C’est pour sonner l’alarme qu’en 1990, l’Association Internationale de la Sécurité Sociale a décidé de créer l’événement Festival International des médias de la prévention.

 

Le Festival international des médias de la prévention édition 2014

Organisé par l’Association Internationale de la Sécurité Sociale (AISS), ce festival international est consacré aux films et productions tournant autour de la sécurité et la santé au travail. Le thème étant les médias dans la prévention, chaque participant devait à partir des courts-métrages, des témoignages, des exemples démontrer que les médias jouent un rôle primordial pour prévenir les risques au travail. Les participants sont venus de 33 pays différents. Six films et trois productions multimédias, parmi les 290 proposés, ont obtenu des prix. Dans la catégorie « films » s’est démarqué What do you feel if a loved one did not come back home, un film brésilien émouvant qui raconte la perte d’êtres chers suite à une négligence professionnelle. Des réalisations malaisienne et allemande ont obtenu la deuxième et la troisième place. Trois prix spéciaux ont été décernés à des œuvres danoise, singapourienne et italienne. Dans la catégorie « multimédias », la Suisse a remporté la première place avec une œuvre de la commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail, suivie de la Norvège et des Pays-Bas.

 

Les médias, un outil indispensable

Les médias prennent une place importante dans le transfert d’informations. A travers les médias, on véhicule des messages, des consignes, des mises en garde. Les images et le son touchent beaucoup plus la société grâce à leur caractère dramatique qui fait appel aux émotions (tristesse, joie, colère), le but étant de permettre à chacun de s’y retrouver et de se mettre à la place du personnage pour toute situation. A travers cela, les médias jouent donc un rôle d’acteurs de promotion de la sécurité et du travail en incitant, en sensibilisant les entreprises et les employés sur les divers risques réels du travail. C’est pour cela que l’AISS juge que les médias sont les outils les plus performants si on veut toucher un large public.

No votes yet.
Please wait...