Les transports de matières dangereuses et la sécurité sur les routes

dossier transport matieres dangereuses

Les transports de matières dangereuses (TMD) sont hautement sécurisés en France et dans toute l’Europe. Les autorités ont fait en sorte qu’ils soient entourés de mesures préventives, car la conduite de ces gros engins nécessite une attention constante. Pourquoi des mesures aussi drastiques ? Parce qu’un petit écart de ces transports peut engendrer des conséquences très graves. De nombreuses normes fournies par la législation européenne encadrent donc les TMD afin de prévenir les éventuels accidents.

Les TMD

Qu’est-ce qu’on entend par matière dangereuse ?

Une matière est dite dangereuse lorsqu’elle présente des caractéristiques physico-chimiques, toxicologiques ou pouvant entraîner des réactions graves pour l’homme, les biens matériels et l’environnement.

Quelles caractéristiques peut avoir une matière dangereuse ?

Une matière dangereuse peut être toxique, explosive, inflammable, corrosive ou encore radioactive. D’une manière générale, ces produits sont utilisés à des fins industrielles et pour les acheminer à travers le pays, plusieurs moyens de transport sont sollicités. Il est ainsi possible d’utiliser la voie routière, d’emprunter la voie ferroviaire, de les transporter par voie fluviale ou encore par canalisation. Quel que soit le mode de transport choisi, les normes concernant les TMD restent strictes et sévères.

Pourquoi les TMD sont-ils si bien encadrés ?

Les TMD sont mieux encadrés que toutes les autres formes de transport, car un seul petit écart de leur part peut engendrer des conséquences très graves. Pour avoir une idée de ce qui risque de se passer, il suffit d’imaginer les conséquences d’un accident de la route auxquels il faudra ajouter les conséquences des produits dangereux transportés.
C’est pour cela qu’on dit que les accidents de TMD entraînent un effet primaire immédiatement ressenti qui peut se traduire par une explosion, un incendie ou un déversement et des effets secondaires comme les pollutions des sols, des eaux, de l’air, …