L’importance de la sécurité dans une entreprise

(Last Updated On: 10 juin 2014)

Dans une entreprise, pour générer des profits intéressants, il est primordial d’avoir le maximum de production avec le minimum de dépenses. Mais quand on veut à tout prix être gagnant, on a souvent tendance à négliger les dépenses concernant la sécurité, ce qui constitue un grand risque pour les salariés de l’entreprise.

Les conséquences de l’imprudence face à la sécurité du personnel

Les chiffres que montre l’Agence Européenne pour la Sécurité et la Santé au Travail (EU-OSHA) sont stupéfiants : 5500 employés meurent chaque année en Europe pour 4.5 millions accidents du travail.

sécurité dans une entreprise

sécurité dans une entreprise

Cela cause des préjudices au sein de nombreuses familles, mais fait également perdre à l’entreprise de l’argent puisque cela représente en Europe 150 millions de journées d’activité tous les ans pour un coût de 20 milliards d’euros.

Selon les experts, il est nettement préférable de s’engager dans la sécurité des employés et de diminuer ainsi les accidents et les décès. Le contraire pourrait donner à la société une mauvaise réputation et coûter encore plus en termes de dépenses.

Comment limiter les dépenses sans négliger la sécurité

Souvent, les entreprises cherchent à minimiser les frais liés à la formation, l’entretien et l’utilisation. Mais des perspectives sont possibles avec un peu de réflexion !

casques de protection

casques de protection

Citant un matériel comme les chariots élévateurs , ce qu’il faut faire pour assurer la sécurité des travailleurs ?

– La formation : elle est la plupart du temps négligée quand une entreprise veut réduire ses dépenses. Pourtant, un équipement utilisé par un ouvrier non qualifié peut entrainer de graves accidents. Dans le cas d’utilisation des chariots élévateurs par exemple , ces derniers ne devraient  donc pas être manipulés par des personnes sans formation spécifique au préalable car chaque type de chariot a son propre fonctionnement. Pour rendre minimes les coûts pour la formation du personnel, l’entreprise peut avoir recours à la formation par équipe.

-L’entretien : pendant les périodes de crise, les sociétés ont tendance à mettre de côté l’entretien des chariots pour minimiser les dépenses et pour garder les machines en activité. Or, reporter l’entretien des équipements ou le remplacement des pièces présentant des défaillances pourraient être dangereux pour le personnel. Il est alors toujours nécessaire de procéder à une vérification systématique des chariots pour éviter les surprises. Il est possible de s’informer auprès des fournisseurs s’ils sont en mesure de fournir un accord d’entretien pouvant prendre en charge les machines et réaliser ainsi des économies dans le temps.

Il y a des moments où l’on est tenté d’employer une machine pour faire un travail auquel elle n’est pas destinée. Cela peut parfois être efficace, mais représente toutefois un risque pour la société. Malgré la robustesse de ces chariots, ils ont quand même des limites et agir sans prendre en compte ces limites pourraient engendrer des pertes pour l’entreprise. Donc, avant de procéder à une modification, il faut d’abord penser au poids de la cargaison, à sa stabilité et à la visibilité du conducteur du chariot.

En conclusion, il s’avère toujours nécessaire d’être conseillé par des professionnels et de s’équiper du matériel de travail en hauteur avant de faire des chargements à risque afin de bien veiller à la sécurité des employés et au bon fonctionnement des machines. Il existe des fournisseurs qui réalisent des études concernant les parcs et ce gratuitement. À la suite de ce bilan, ils pourront proposer aux entreprises des méthodes adéquates pour chaque activité.

 

No votes yet.
Please wait...