Prévenir les allergies respiratoires au travail

allergies respiratoires
(Dernière mise à jour : 3 décembre 2014)

Certains secteurs comme l’agro-alimentaire ou les industries chimiques peuvent provoquer des allergies chez les employés. Diverses mesures existent pour réduire l’exposition des salariés aux substances allergènes et éviter ainsi le développement d’allergies respiratoires


Comment se développent les allergies respiratoires ? 

L’industrie agro-alimentaire représente l’un des secteurs les plus touchés par les allergies respiratoires. Le demi-million d’employés du secteur est susceptible d’être exposé à des agents allergènes. Ceux-là peuvent provenir de diverses sources. On compte les allergènes alimentaires d’origine animale, ceux provenant des produits de la mer, les allergènes d’origine végétale, les allergènes provenant des moisissures alimentaires et des champignons ainsi que les allergènes chimiques contenus dans les conservateurs.
Le développement de l’allergie peut se produire selon plusieurs facteurs. Le facteur individuel selon la sensibilité et la résistance de chacun aux allergènes reste bien sûr une variable incontrôlable. Pour autant, il ne faut pas oublier qu’une mauvaise tenue des locaux ou une ventilation insuffisante peut déjà être à l’origine du développement des allergies respiratoires.

Mesures collectives et mesures individuelles

Par peur de perdre leur emploi, certains employés ne signalent pas le développement de l’allergie, ce qui peut avoir des conséquences graves sur leur santé. Des mesures de prévention collectives et individuelles peuvent être mises en place pour éviter d’exposer les employés à un fort taux d’allergènes. En premier lieu, il convient de faire état des substances utilisées et de leurs agents allergènes afin de les notifier dans le Document Unique, récapitulant les risques liés à l’entreprise. Les mesures collectives visent à s’assurer d’une bonne aération et entretien des locaux, de choisir les produits les moins irritants et d’installer des armoires phytosanitaires dans les industries chimiques. Les mesures individuelles consistent également à équiper les employés en accord avec les risques. Des gants de protection en nitrile ainsi que des masques anti-poussière peuvent être utilisés pour limiter les risques de développement des allergies.

No votes yet.
Please wait...