Sécurité dans le BTP : un outil en ligne pour accompagner les employeurs

BTP
(Dernière mise à jour : 8 juillet 2016)

Malgré les nombreuses mesures établies pour réduire les accidents de travail et renforcer la sécurité des travailleurs, bon nombre d’employeurs dans le BTP ne considèrent pas encore la prévention comme une de leur priorité. Pour remédier à cette situation qui peut s’expliquer de plusieurs manières, un outil interactif en ligne est mis à leur disposition pour qu’ils puissent s’autotester et ainsi définir les mesures les plus urgentes à adopter.

SST : 83% de dirigeants encore en marge

D’après une étude menée par le cabinet Master, encore 83 % de dirigeants d’entreprises pensent que la santé et la sécurité de leurs travailleurs n’est pas une priorité. Trois-quarts d’entre eux avouent même qu’ils ne sont pas prêts à mettre en place des actions de prévention dans un avenir proche soit dans les deux prochaines années. Face à ce constat alarmant, le cabinet Master en collaboration avec le cabinet d’avocats Ledoux a lancé un outil d’auto-test en ligne. Ils espèrent que grâce à cette innovation, les employeurs verront dans la prévention, non plus une obligation lourde, mais plutôt un investissement qui améliorerait la qualité de vie au travail. Et qui dit meilleure qualité de vie, dit meilleure productivité.

Pourquoi faire appel à un cabinet d’avocats ?

Si le cabinet Master a fait appel au cabinet Ledoux et associés pour concevoir cet outil, c’est parce que les employeurs, en ne tenant pas compte de la prévention, risquent souvent des retombées juridiques. L’avis de ce cabinet a donc permis de développer un outil vraiment performant qui, en plus de guider les dirigeant du BTP à entreprendre petit à petit des mesures, leur explique l’intérêt juridique et pénal de telle ou telle action.

C’est donc une manière de soutenir les employeurs, qui se retrouvent parfois impuissants face à la grande quantité d’exigences réglementaires à respecter. Si les plus grosses boîtes ont quelque peu progressé sur le terrain de la prévention, les petites entreprises ne savent plus où donner de la tête et surtout par quoi commencer. À cela on ajoute ensuite la hausse des coûts relatifs aux accidents de travail et maladies professionnelles.

L’intervention de ce cabinet d’avocats est donc importante puisque ces dernières années, le nombre de litiges prud-homaux se référant à un risque professionnel a grandement augmenté.

Une autoévaluation gratuite et anonyme

Pour faciliter la tâche aux employeurs, l’outil d’autoévaluation mis en ligne est totalement gratuit et en plus, la personne peut garder l’anonymat. Pour l’essayer, rendez-vous sur www.crashtest-master.com.

D’une manière globale, il mesure la vulnérabilité de l’entreprise en se focalisant sur dix facteurs clés. Il aide les dirigeants à identifier les points les plus urgents à remédier et à instaurer des mesures de préventions sur-mesure selon les réalités de l’entreprise.

Son utilisation permet ainsi de gagner du temps tout en mettant en place les mesures de prévention adéquates en matière de santé et sécurité au travail.

No votes yet.
Please wait...