SST dans le BTP : une nouvelle collection de mémos éditée par l’Iris-ST

Dans le secteur du BTP, les chefs d’entreprises, quelle que soit la taille de la société, sont vite dépassés lorsqu’il s’agit de mettre en place des procédures nécessaires à la SST. En effet, pour assurer la santé et la sécurité des travailleurs, les professionnels du BTP doivent se plier à de nombreuses exigences tant et si bien qu’ils finissent par s’y perdre. Pour leur éviter ce casse-tête, l’Institut de Recherche et d’Innovation sur la Santé et la Sécurité au Travail (Iris-ST) a édité une nouvelle collection de mémos. Ces documents sont surtout destinés aux TPE du bâtiment, mais globalement, toutes les entreprises de construction peuvent les utiliser.

Que proposent ces documents ?

Globalement, les documents résument toutes les bonnes pratiques en matière de prévention. Il joue les aide-mémoires auprès des professionnels afin que ces derniers n’oublient pas leurs obligations, leurs droits ainsi que les différentes solutions qui s’offrent à eux pour la prévention des accidents sur leurs lieux de travail.

Les documents font le tour général de tous les critères relatifs à la SST tels que la gestion des apprentis, le Document Unique (DU), les TMS, la pénibilité, le départ à la retraite, l’EPI, les aides financières, le recours aux travailleurs indépendants, les accidents de travail, …

En tout, ce sont neuf mémos et une affiche qui ont été édités. Toutes les démarches ont été étudiées de près. Pour concevoir ces documents, l’Iris-ST s’est basé sur des enquêtes auprès de chefs d’entreprises artisanales ainsi que de leurs conjoints. Il a également tenu compte des retours d’expérience recueillis sur le terrain.

Tous les corps de métier passés au crible

SST dans le BTP : une nouvelle collection de mémos éditée par l’Iris-ST

Un autre avantage de ces fiches : Iris-ST les a édités, non seulement, en fonction des risques, mais également par corps de métier. Tous les travailleurs du BTP ont donc droit à un document personnalisé concernant les tâches qui leur incombent pour optimiser leur sécurité. Par exemple, les charpentiers ont droit à un mémo concernant l’utilisation des produits de préservation du bois durant un traitement curatif ou préventif et les serruriers-métalliers à un document relatif aux opérations de soudage à l’arc. On trouve également des fiches relatives :

  • Aux fluides frigorigènes
  • Au risque amiante
  • Au stress des conjoints
  • Aux bons gestes à adopter face à des conditions climatiques particulières
  • Aux maladies et accidents professionnels
  • Aux remorques utilitaires
  • A l’utilisation d’échafaudages : pour cette fiche, l’Iris-ST a pu compter sur la collaboration de Layher, le fabricant d’échafaudages, afin de dresser l’affiche intitulée Comment bien utiliser un échafaudage de pied ?

La Capeb, ravie

Devant une telle initiative, la Capeb (Confédération des artisans et petites entreprises du bâtiment) n’a pas oublié de féliciter l’Iris-ST. Elle lui a adressé tout son soutien, toute sa confiance en termes d’expertise et toute sa reconnaissance. Pour la confédération, ces mémos aideront les petites entreprises à mieux gérer les risques auxquels sont exposés les travailleurs afin qu’elles puissent se développer et entrer en compétition avec les sociétés plus importantes. Ils seront grandement utiles aux entreprises artisanales de monter en compétence et en envergure.