Syndicat des Equipements de la Route : création de deux sections supplémentaires

L’élection du nouveau président du Syndicat des Equipements de la Route (SER) a eu lieu lors de l’Assemblée Générale du 8 avril dernier. Le président élu,  Jean-Bernard Conrad, a mis en priorité deux points : la réaffirmation de la fonction des équipements routiers concernant la sécurité et la proximité avec les citoyens qui utilisent la route et la rue,  pour se conformer aux besoins actuels.  Ainsi, deux sections ont été nouvellement créées : la section « Sécurité, balisage, chantiers » et la section « Mobiliers et aménagements urbains », qui symbolisent les nouvelles positions prises.

Au sein du SER, il y a ainsi six sections, dont celles des produits (Signalisation verticale, signalisation horizontale, dispositifs de retenue et régulation du trafic) et celles des métiers (« Sécurité, balisage, chantiers » et « Mobiliers et aménagements urbains »).

Dans cette optique, Jean-Bernard Conrad veut favoriser les partenariats et les rapports avec tous les intervenants dans le domaine de la route (membres, autorités publiques, associations ou encore les usagers). Ce nouveau président compte aussi attirer l’attention de la puissance publique sur la nécessité de préserver les infrastructures routières et autoroutières.

Réduire les nuisances de chantier et renforcer la sécurité des routes

Par ailleurs, Jean-Bernard Conrad ambitionne de se rapprocher encore plus des utilisateurs de la route et de la rue. Sa stratégie a pour but de considérer davantage les attentes des usagers en termes de qualité des infrastructures et de sécurité routière. Dans cette initiative, l’une des principales priorités axées sur les usagers est de faire en sorte que les nuisances de chantier soient moindres en zone urbaine. Ainsi, le SER a déclaré que la section « Sécurité, balisage, chantiers » a été mise en place dans ce cadre. Cette section permettra d’encourager et de mettre en œuvre toutes les solutions et les équipements novateurs dans le domaine routier pour que la présence de chantiers soit mieux tolérée par les citoyens.

En outre, pour répondre à l’apparition de nouveaux aspects de la mobilité, tels que les circulations douces et pour que les divers moyens de locomotion puissent mieux cohabiter, le SER prévoit de consolider la sécurité urbaine. C’est dans cette optique que la section « Mobiliers et aménagements urbains » a été créée, cette dernière jouant un rôle de plateforme d’échanges et de partage de technologies nouvelles, afin que le SER intervienne activement dans la conception et la construction de la ville du futur.