Virginie Tetu, experte ATEX

(Last Updated On: 9 juillet 2014)

Le Code du Travail prévoit une réglementation nommée ATEX pour ATmosphères EXplosibles. Cette règlementation exige que tous les chefs d’entreprise maitrisent les risques relatifs à l’explosion de ces atmosphères au même titre que tous les autres risques professionnels. Une évaluation des risques est donc nécessaire, la formation préventive est obligatoire.  

La réglementation ATEX

L’ATEX concerne toutes les entreprises publiques et privées, à partir d’ un salarié (garage, imprimerie, transport…), hors les industries du Groupe I (mines) et les établissements médicaux recevant du public. Même si certains établissements  relèvent de régimes spécifiques en sécurité (pyrotechnie, Défense…), ils sont soumis à l’obligation de sécurité  ATEX par le décret du 24 décembre 2002, cosigné par les 3 Ministères : Santé, Travail, Industrie.

Conformément à la directive 1999/92/CE et à l’article R.4227-50 du Code du Travail, les emplacements ATEX doivent être subdivisés en zones : 0, 1 ou 2 pour les gaz, 20, 21 ou 22 pour les poussières.

  • Zone 0 : Emplacement où une atmosphère explosive consistant en un mélange avec l’air de substances inflammables sous forme de gaz, de vapeur ou de brouillard est présente en permanence, pendant de longues périodes ou fréquemment.
  • Zone 1 : Emplacement où une atmosphère explosive consistant en un mélange avec l’air de substances inflammables sous forme de gaz, de vapeur ou de brouillard est susceptible de se présenter occasionnellement en fonctionnement normal.
  • Zone 2 : Emplacement où une atmosphère explosive consistant en un mélange avec l’air de substances inflammables sous forme de gaz, de vapeur ou de brouillard n’est pas susceptible de se présenter en fonctionnement normal ou, si elle se présente néanmoins, elle n’est que de courte durée.
  • Zone 20 : Emplacement où une atmosphère explosive sous forme de nuage de poussières combustibles est présente dans l’air en permanence, pendant de longues périodes ou fréquemment.
  • Zone 21 : Emplacement où une atmosphère explosive sous forme de nuage de poussières combustibles est susceptible de se présenter occasionnellement en fonctionnement normal.
  • Zone 22 : Emplacement où une atmosphère explosive sous forme de nuage de poussières combustibles n’est pas susceptible de se présenter en fonctionnement normal, ou, si elle se présente néanmoins, elle n’est que de courte durée.

Formations dispensées avec un expert
L’article 5 de l’arrêté du 8 juillet 2003 et l’article R.4227-49, Décret n°2008-244 du 7 mars 2008- art. V  impose la délivrance de formations à la prévention des risques ATEX à tous les salariés.
Virginie Têtu est une experte reconnue dans le milieu de la sécurité, industrielle, civile et militaire depuis 25 ans. Elle a été la première consultante en France, en septembre 2003, à être inscrite sur la liste des experts en sécurité ATEX (Evaluation des Risques ATEX, DPRCE,  formations ATEX) des institutions de contrôle et a participé à de nombreuses commissions de travail sur l’évaluation des risques professionnels et ATEX. Ayant évolué dans l’ensemble des secteurs d’activités présents sur le territoire national (chimie, pétrochimie, métallurgie, agroalimentaire, automobile, aéronautique…), elle en connait les risques et intègre son expérience terrain dans le contenu de ses programmes.

Pour vous accompagner dans votre démarche de prévention des risques, Abisco vous recommande d’avoir recours à un détecteur de gaz en environnement industriel.

No votes yet.
Please wait...